Jean Macé, le livre et les bibliothèques : 150 ans de lecture populaire

Affiche_A1_comp.jpg
Une exposition à découvrir du
13 au 28 octobre 2016
À l'Hôtel du Département du Bas-Rhin
Place du Quartier Blanc, Strasbourg

Animations lectures « Lire et faire lire » et visites guidées

À l’occasion du 150ième anniversaire de la Ligue de l’enseignement, du 70ième anniversaire de la Bibliothèque Départementale du Bas-Rhin et des 15 ans de l’association « Lire et faire lire », cette exposition, réalisée en partenariat avec le Conseil Départemental, se propose de revenir sur les actions menées en faveur de la lecture populaire depuis les engagements de Jean MACÉ, promoteur des bibliothèques communales et du livre d’éducation et de récréation.

Jean MACÉ est avant tout connu pour être l’instigateur des lois de Jules FERRY instituant l’école publique, laïque, gratuite, mixte et obligatoire, mais son combat en faveur de la formation des citoyens dans une perspective républicaine, passe aussi par la démocratisation du livre.

Animé par la volonté de mettre à la disposition de tous le savoir par l’accès au livre, Jean MACÉ promeut dès 1862 les bibliothèques communales en Alsace, initiative qui s’étendra rapidement à la France entière.

Œuvrer à l’égalité sociale par l’égalité intellectuelle à travers la diffusion du livre, tel fut le combat du fondateur de la Ligue de l’enseignement et tel est l’héritage que défendent aujourd’hui encore nos bibliothèques dans le département.

 

macaron comp

À travers une sélection de documents issus notamment des collections de la commune de Beblenheim, des Archives Départementales du Haut-Rhin ou encore de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, cette exposition invite à redécouvrir les engagements de Jean MACÉ en faveur de la lecture populaire comme levier de l’émancipation du citoyen.

 © Bibliothèque nationale de France

 

 

Télécharger les documents liés à l'exposition : 

Dossier de presse 

Petit Journal de l'exposition 

{pgslideshow id=26|width=640|height=480|delay=3000|image=L|pgslink=1}

 

Jean MACÉ en quelques dates

22 août 1815 : Naissance de Jean MACÉ à Paris dans une famille d’origine modeste.
1842 : Début d’une carrière d’enseignant, de journaliste et de conférencier-ambulant.
1848 : Pendant la Révolution de Février, il milite en faveur du suffrage universel et de l’instruction car selon lui le droit de vote ne peut fonctionner sans l’éducation des citoyens.
1851 : Après le coup d’État de Louis Napoléon BONAPARTE, il s’exile à Beblenheim dans le Haut-Rhin et devient Professeur de demoiselles au Pensionnat du Petit-Château.
1861 : Publication de son premier ouvrage Histoire d’une bouchée de pain qui par son succès, le révèle au public et ouvre la voie à une nouvelle forme de vulgarisation scientifique.
1862 : Il crée la première bibliothèque communale à Beblenheim.
1863 : Avec l’industriel philanthrope Fréderic ENGEL-DOLLFUS, il fonde la Société des Bibliothèques communales du Haut-Rhin, initiative qui s’étend rapidement à tout le pays.
1864 : Avec l’éditeur HETZEL, il fonde le journal Le Magasin d’Éducation et de Récréation qui renouvelle la littérature enfantine.
1866 : Il lance dans le journal L’Opinion nationale un appel pour la création de la Ligue de l’enseignement.
1881-1882 : Les lois scolaires que Jean MACÉ a contribué à préparer avec Jules FERRY, instaurent l’école de la République.
1883 : Jean MACÉ devient sénateur à vie.
1894 : Jean MACÉ meurt à Monthiers le 13 décembre.
1946 : Ses cendres sont transférées à Beblenheim.